Français · Review

Review – Queen Bee par Hot Octopuss

For review in english click here.

Caractéristiques:
  • Marque: Hot Octopuss
  • Matériel: plastique ABS et TPE
  • Vibrations: 7 vitesses et 5 patterns
  • Lubrifiant: À base d’eau
  • Batterie: rechargeable par USB
  • Temps de chargement: 4h
  • Vie de la batterie: jusqu’à 1h *
  • Verrou de voyage: Non
  • Hydrofuge: Oui
  • Sac de rangement: Oui
  • Prix: 195,00$ chez Luxury Vibrators
Mon avis:

Si vous êtes le moindrement à l’affut des dernières nouvelles sex toys, vous avez surement entendu parler de ce nouveau produit innovateur qu’est le Queen Bee. Hot Octopuss ont récemment sorti ce nouveau jouet oscillant, qui contrairement à leurs autres produits, ne requière pas un pénis. Je suis toujours hautement curieuse face à ce genre de produit offrant de nouvelles sensations, et dès que j’ai exprimé mon intérêt pour le Queen Bee, Luxury Vibrators m’a contactée, me proposant de le reviewer.

Je dois admettre que ce toy me laisse un peu perplexe. J’étais très excitée lorsqu’il est enfin arrivé à ma porte, mais après l’avoir utilisé quelques fois, mon enthousiasme s’est vu diminué. J’ai réellement voulu l’aimer, bien qu’honnêtement je ne le déteste pas. Ce jouet constitue seulement une preuve supplémentaire que tout sex toy ne peut fonctionner pour tout le monde.

L’emballage

Le Queen Bee vient dans une jolie boite lustrée bleu marine. Le design lui donne un look très classe. J’aime également beaucoup le fait que la boite ait une forme élancée,suivant celle du Queen Bee, de façon à ce qu’il n’y ait aucun matériel ni espace superflus. De plus, la boite vient avec un sceau d’hygiène, un détail toujours extrêmement apprécié de ma part.

Dans la boite, on retrouve le Queen Bee, rangé dans un contenant épousant sa forme, en plus de l’habituel chargeur et de la très appréciée pochette de rangement. Le chargeur, bien qu’assez standard, est efficace et facile à utiliser. Le logo d’Hot Octopuss s’y retrouve aussi, ce que j’apprécie grandement, car cela me permet de troubver facilement le bon câble de chargement au sein de ma grande collection. Pour ce qui est du sac de rangement, il est simple, mais tout aussi bien designé que le chargeur. Il est bien ajusté au jouet, affiche le logo de la compagnie, et se ferme à l’aide d’un mécanisme semblable aux cordons de manteaux, chose que je n’avais jamais encore vue sur une pochette de sex toy.

Le jouet

Le premier aspect méritant une mention est à mon avis le matériel, car cet aspect m’a légèrement inquiétée au début, mais nous y viendrons plus tard.

Pour le moment, commençons par analyser le design du jouet. Celui-ci est assez gros et robuste, et a une forme rappelant une brosse à cheveux. Sur la poignée se trouve la connexion pour le chargeur ainsi que les boutons de contrôle d’un côté, et le logo d’Hot Octopuss de l’autre côté. Autour du jouet et des boutons se trouve une bande métallique, qui vient ajouter beaucoup de style au produit. Il y a également sur la surface du jouet un motif ressemblant à une grille, se creusant en texture du côté n’oscillant pas.

Les boutons de contrôle sont faciles à utiliser, et s’allument d’une lumière bleue lorsqu’activés. Il y a quatre boutons en tout, soit deux +/-, un pour les patterns, et un bouton Power. J’aime le fait que le tout soit fait ainsi, car c’est beaucoup plus facile à utiliser et cela évite de se tromper. Le seul problème à mon avis, est la disposition des boutons. Ceux-ci se trouvent du côté opposé de la plaque d’oscillation, ce qui fait que les boutons ne nous font pas face lorsque nous utilisons le toy sur nous-mêmes. Évidemment, il est toujours plus simple d’utiliser un jouet qui à l’inverse peut être contrôlé sans être retourné.

Ce jouet est fait de TPE, ce qui peut en inquiéter plusieurs. Vous vous êtes probablement déjà fait dire que seuls le silicone, le verre et le métal sont des matériaux sécuritaires lorsqu’il est question de sex toys, et ce n’est pas faux. Avant d’utiliser le Queen Bee, j’ai contacté le manufacturier à ce sujet, car cela m’inquiétait également, et ils m’ont référé à un FAQ qu’ils ont rédigé à ce sujet.

Ils y affirment que le TPE qu’ils utilisent est de grade médical/alimentaire, ce qui en fait un matériau sécuritaire. Je suis loin d’être une experte au sujet du TPE, mais le matériel du Queen Bee me semble de bonne qualité au toucher. Il n’est ni collant ni odorant, chose peu commune pour ce genre de matériel. Gardez cependant en tête que le TPE demeure un matériau poreux, ce qui fait qu’il ne peut jamais être entièrement nettoyé, mais comme il s’agit d’un objet qui ne devrait pas être inséré, je suis plus à l’aise de le recommander malgré le matériel dont il est fait.

Comme ce jouet est submersible, le nettoyage ne devrait poser aucun problème. Cependant, cette étape se veut en pratique légèrement plus compliquée que prévu, car l’eau et le savon ont tendance à s’accumuler autour de la plaque oscillante. Cela ne pose pas problème en soi puisqu’il n’y a aucune interruption du matériel à ce niveau, mais cela rend tout de même le nettoyage plus complexe. En plus de cela, l’eau a tendance à s’accumuler dans la bande métallique qui contourne le jouet, et à y rester très longtemps.

Ce jouet est aussi assez bruyant. Je ne suis pas à l’aise, par exemple, de l’utiliser lorsque quelqu’un se trouve dans la pièce d’à côté. Comme mon copain est mon seul colocataire, cela ne pose pas problème, mais garder cet aspect en tête si la discrétion est essentielle pour vous lorsqu’il est question de sex toys.

Le dépliant d’information indique que la charge peut durer jusqu’à une heure, mais selon mon expérience, elle dure beaucoup plus longtemps. En effet, je n’ai eu à recharger le Queen Bee une seconde fois, qu’après plusieurs semaines d’utilisation.

À l’essai

Comme le Queen Bee est différent des sex toys conventionnels, je m’attendais à ce que les sensations qu’il procure soient toutes autant différentes, mais ce ne fut pas le cas. Les sensations sont différentes certes, mais pas totalement nouvelles pour moi. L’effet me rappelle un peu celui d’un vibrateur avec une large surface et des vibrations rumbly, tout en rappelant aussi le contraire. Sur mon clitoris, la sensation est similaire, mais là où elle diffère d’un vibrateur rumbly est le fait que les vibrations ne pénètrent pas profondément dans les tissus.

Le fait que la plaque oscillante soit large fait en sorte que les sensations sont similaires à un vibrateur plus large. J’apprécie généralement ce type de vibrateur, mais la plupart du temps, je ressens le besoin d’alterner, soit avec une stimulation plus précise, soit avec de la texture. C’est comme si mon clitoris avait besoin de sensations tactiles, ce que le Queen Bee (et les vibrateurs plus larges en général) ne lui offre pas. La largeur de la plaque me conviendrait, si elle offrait également quelque chose pour stimuler autour de mon clitoris lorsque désiré. Si c’est quelque chose que vous aimez, cependant, ce toy fonctionnera peut-être mieux pour vous que pour moi.

Je crois aussi que j’apprécierais mieux ce jouet si la plaque oscillait à une plus grande amplitude, de façon à satisfaire mon clitoris amateur de variations. Je n’entends cependant pas que le toy n’est pas assez puissant, simplement que le type de stimulation ne me convient pas et qu’un plus ample mouvement oscillatoire ferait probablement plus mon bonheur.

La face non oscillante de l’autre côté du jouet, vibre supposément comme un vibrateur dû au mouvement du jouet. Les vibrations sont cependant très atténuées. Aussi, comme mentionné précédemment, la texture ne peut malheureusement pas être sentie lors de l’utilisation.

J’ai à quelques reprises, été capable d’avoir un orgasme avec ce toy, sans que ceux-ci ne soient satisfaisants. Le jouet est plaisant à utiliser, mais ne me procure pas suffisamment à mon goût.  Cette lacune se laisse particulièrement sentir dans la montée vers l’orgasme, celle-ci étant tout sauf intense.

Outre cela, j’ai découvert par hasard une façon d’utiliser le Queen Bee qui est très agréable, mais qui malheureusement me laisse tout autant sur ma faim. J’ai fait cette découverte la dernière fois où j’ai utilisé mon Dalia. Il était là, à attendre dans mon vagin, et en utilisant le Queen Bee sur mon clirotis, les vibrations se sont mises à voyager à l’intérieur du dildo de porcelaine comme s’il s’agissait d’un vibrateur interne très rumbly, ce qui était très plaisant. J’ai tenté de reproduire la même sensation en utilisant un dildo en silicone, mais sans succès. Bien que cette méthode soit ma façon préférée d’utiliser ce jouet, elle en demeure, à mon avis, insuffisante afin rendre ce jouet satisfaisant.

Conclusion

Le Queen Bee m’a fait un effet similaire aux Satisfyers. Il a le potentiel, et je peux facilement m’imaginer certaines personnes l’adorer, mais il ne fonctionne tout simplement pas pour moi. Les deux jouets procurent des sensations différentes sans être totalement nouvelles, et difficiles à décrire. En conclusion, je ne crois pas que ce soit un mauvais produit, mais il ne marche simplement pas pour moi.

Cela dit, si Hot Octopuss venait à sortir une version améliorée du Queen Bee, avec une plus grande amplitude d’oscillation et une plaque moins large, je serai la première à vouloir me le procurer. Je crois que l’idée derrière ce jouet est bonne, et j’aimerais bien voir naitre plus d’options avec ce même mécanisme dans le but de plaire à un plus grand éventail de gens.

Où vous le procurer

Vous pouvez vous procurer le Queen Bee sur le site de Luxury Vibrators pour 195$ à prix régulier, ou à 176$ en utilisant le code LEJOURNAL, avec la livraison gratuite.

Le Queen Bee m’a été envoyé par Luxury Vibrators en échange de mon honnête avis.

Shop Luxury Vibrators | Only the Finest Vibrations at luxuryvibrators.ca

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

  • Jeff Kent

    Is this the best color they could come up with?